Rechercher
  • Déborah Rival - Agence Cauri

La VAE pour les diplômes du Ministère de l’Agriculture

Dernière mise à jour : 1 janv. 2021

Qu’est-ce que la VAE ?

La Validation des Acquis de l'Expérience (VAE) a été instaurée par la Loi de modernisation sociale 2002-73 du 17 janvier 2002.Elle permet, grâce à l’expérience, d’obtenir un diplôme, une certification de qualification professionnel ou encore un titre.

Quels diplômes agricoles sont accessibles par la VAE ?

Tous les diplômes, titres et certificats de qualification professionnelle agricoles inscrits au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) sont concernés, pour tous les niveaux.

Des exemples :

pour le niveau 3 : CAPa, BPA,

pour le niveau 4 : BP REA, BP REH, BPAP, Bac Pro CGEA…

pour le niveau 5 : BTSA ACSE, BTSA PA…


Qui est concerné ?

Toute personne qui a exercé une activité professionnelle, sociale ou bénévole, en continu ou non, pendant au moins un an (en équivalent temps plein) en rapport direct avec le contenu du diplôme visé, peut demander la validation de ses acquis de l’expérience.

Une personne qui aurait arrêté sa scolarité en classe de 3ème, peut, en théorie, engager une VAE pour un BTSA si son expérience contient les éléments correspondants aux emplois visés par le BTSA.


Quelles expériences requises pour un diplôme agricole ?

Les expériences prises en compte sont celles en rapport avec la finalité du diplôme, issues d’une activité professionnelle, associative, syndicale, élective, ou personnelle. Les périodes de formation en milieu professionnel (par exemple stage, …) sont également prises en compte dans la durée d’expérience.

Cette activité a pu être exercée sous différents statuts : salarié, non salarié (chef d’exploitation, aide familial, conjoint d’exploitant,...), ou bénévole attestée (woofing par exemple).

Les périodes de formation initiale ou continue ne sont pas prises en compte dans la durée d’expérience requise de 1 an, mais elles le sont dans le dossier si elles ont un rapport avec le diplôme visé.


Comment faire pour une VAE diplôme agricole ?

Pour les diplômes cités en exemple au paragraphe « quel diplômes accessibles », il faut s’adresser à l’autorité académique, dans le cas présent, la DRAAF.

La première étape est la demande de recevabilité auprès de la DRAAF grâce au CERFA 12818_02. Si le candidat obtient la recevabilité, il doit alors compléter un dossier. A cette étape il peut se faire accompagner par un professionnel de l’accompagnement VAE, qui saura l’aider à valoriser au mieux ses expériences. Une fois le dossier envoyé en 7 exemplaires auprès de la DRAAF, il sera convoqué pour un entretien oral avec un jury.

Il est à souligner que la demande de recevabilité et la présentation en jury ne sont pas payants.


A lire aussi, l’article du ministère de l’agriculture et de l’alimentation https://chlorofil.fr/vae

37 vues0 commentaire